Ils ont aimé! Ils ont vraiment aimé! - Présentation du plan d’action pour les employés handicapés au Comité de direction

Par Suzanne Cuff, agente principale de programme, Secteur des opérations et des programmes correctionnels

Après que le Groupe de travail national sur les employés handicapés a présenté son plan d’action pour les employés handicapés au Comité de direction, nous avons demandé au membre du groupe de travail Suzanne Cuff de nous parler de son expérience personnelle unique en son genre par écrit. Voici ce qu’elle avait à dire... 

 

Contexte

 

Entre avril 2013 et juillet 2015, le commissaire Don Head a sillonné le pays pour participer à des consultations auprès d’employés handicapés du Service correctionnel du Canada (SCC). Ces consultations comprenaient des discussions ouvertes visant à déterminer les obstacles auxquels les employés handicapés font face au SCC et à trouver des façons de rendre nos milieux de travail plus accessibles et plus inclusifs pour les effectifs actuels et futurs du Service.

 

Quatorze recommandations ont été formulées après ces consultations, que vous trouverez dans le Rapport sur les consultations auprès des employés handicapés – sensibilisation – compréhension – acceptation. Ce rapport a attiré l’attention sur les besoins uniques et les défis quotidiens des employés du SCC atteints d’un handicap et déterminé les domaines à surveiller qui requièrent des solutions novatrices.

 

Comment a-t-on donné suite à ce rapport? Le Groupe de travail national sur les employés handicapés a été mis sur pied pour mettre au point un plan d’action visant à répondre à ces 14 recommandations. En novembre 2016, le Groupe de travail a présenté son plan d’action au Comité de direction, lui donnant pour titre Travailler ensemble pour donner la priorité aux personnes : notre chemin vers l’inclusion. Le plan a été approuvé! Une fois mis en œuvre, le plan d’action aura un impact durable sur l’environnement et la culture du milieu de travail du Service.

 

Mon expérience


Le Groupe de travail comprenait des membres du personnel de chaque région, y compris l’administration centrale, et il avait pour tâche de mettre au point un plan d’action pour les employés handicapés. Lors de notre première réunion en mai, nous avons appris que nous avions quatre mois pour préparer le plan.

 

Pour commencer, le Groupe de travail a passé en revue le rapport de la consultation et a déterminé les besoins et les problèmes des employés handicapés en fonction des 14 recommandations et il a mené une recherche sur les initiatives des autres ministères et organismes pour soutenir ce type d’employés. Nous avons également passé en revue les initiatives qui avaient déjà été prises par le SCC pour répondre aux problèmes cernés dans le cadre des consultations. En outre, le Groupe de travail a mené des consultations exhaustives dans chaque secteur touché par les recommandations, afin de s’assurer que les initiatives proposées par le plan soient réalisables et qu’elles puissent être mises en œuvre rapidement et avoir des résultats mesurables. Toutes les personnes rencontrées étaient d’accord avec ce que nous proposions.

 

En septembre, notre version provisoire du plan d’action et un résumé aux fins de la présentation au Comité de direction étaient prêts. Ce devait être une grande et belle présentation, et pour la rendre mémorable, nous voulions aussi l’agrémenter quelque peu.

La présentation

 

Le 2 novembre 2016, place au spectacle!

 

Notre présentation a été la première de la deuxième journée à l’ordre du jour du Comité de direction. Nous sommes arrivés tôt pour effectuer une dernière vérification et nous assurer que tout fonctionnait correctement. Nous étions de plus en plus anxieux et il restait bon nombre de questions sans réponse... Le Comité de direction approuverait-il notre plan d’action? Le cas échéant, nous demanderait-on d’y apporter d’autres changements? Allions-nous devoir recommencer à préparer une toute nouvelle présentation pour le Comité de direction après la révision de notre plan d’action? Nous avions 90 minutes pour donner notre présentation, et c’était l’heure du spectacle.

 

Des jeux, de l’apprentissage et des changements

 

Nous avions organisé notre présentation d’après les thèmes clés des recommandations : 1) mesures d’adaptation, 2) santé mentale et bien-être, 3) attitude des membres du personnel et environnement de travail et 4) perfectionnement professionnel et dotation en personnel.

 

Le point fort de notre présentation a été les activités interactives que nous avons mises au point pour donner aux gens une meileure compréhension des différents types de handicaps. L’une de nos activités consistait à demander à des membres du Comité de direction de plier une chemise avec des gants de cuisine, ce qui illustre les défis auxquels fait face une personne atteinte de paralysie cérébrale. Dans une autre activité, des gens assis autour d’une table portaient des bouchons d’oreille et tentaient d’écrire une série de lettres et de chiffres que nous disions à haute voix, ce qui leur laissait entrevoir un brin de vie d’une personne atteinte d’un handicap auditif.

 

Après avoir fourni ces expériences aux membres du Comité de direction, nous avons présenté des outils qui peuvent aider les employés atteints d’un handicap visuel et auditif. Le premier outil était ZoomText, un programme qui agrandit les documents à l’écran pour les personnes atteintes d’un handicap visuel. Cela a démontré ce que le programme pouvait faire, ce qui a aidé les membres du Comité de direction à comprendre la valeur (et les limites) de ce type de technologie d’assistance. Nous avons aussi montré une vidéo sur le système CART, un outil qui fournit un sous-titrage en temps réel et qui peut être utilisé dans les réunions pour aider les employés qui sont atteints d’un handicap auditif.

 

Pour souligner le besoin de soutien et de ressources pour les employés handicapés, notre activité finale consistait en un jeu de tour de blocs inspiré du jeu Jenga. Pour jouer à Jenga, les joueurs enlèvent des blocs et ils ne savent jamais quand la tour va tomber, puisque la structure s’affaiblit à chaque bloc enlevé. Dans notre version, chaque bloc représente un élément de soutien aux employés (allant de la responsabilité à l’habilitation) et les couleurs des blocs représentent différents handicaps. Lorsqu’on enlève des éléments de soutien à un employé, on ne sait jamais combien de temps l’employé pourra encore fonctionner avant de « tomber ». Pendant toute la durée de la présentation du groupe de travail, la tour avait été bâtie à l’aide d’éléments de soutien qui avaient fait l’objet d’une démonstration dans chaque section de notre présentation, et elle a été terminée à la fin lorsque chaque membre du Comité de direction a ajouté un bloc. En fournissant aux employés le soutien et les ressources dont ils ont besoin, le SCC jette les bases qui habilitent ses employés et renforcent une culture qui favorise l’accessibilité, l’inclusion et la diversité. 

 

Nous avons conclu notre présentation en donnant à chaque membre du Comité de direction une plaque nominative qui comprend son nom écrit en braille et en langage des signes.

 

Mission accomplie!

 

Dans l’ensemble, la présentation a été un succès! Après notre présentation, Scott Harris, sous-commissaire régional, région de l’Atlantique, a dit que notre présentation était la meilleure qu’il ait jamais vue. Le plan d’action a été approuvé « tel quel », et nous avons été invités par les membres du Comité de direction à fournir des mises à jour et à faire des démonstrations d’activité lors de réunions à venir.

 

Prochaines étapes
 

La prochaine étape consiste à mettre le plan en œuvre et à promouvoir l’inclusion au sein du SCC. Le plan mettra aussi le SCC dans une position enviable lorsque la loi fédérale à venir sur l’accessibilité sera préparée et adoptée (donnez votre opinion!).

 

Dans l’ensemble, le groupe de travail croit vraiment que le plan d’action met en valeur les voix entendues lors des consultations, et nous avons hâte de voir les actions proposées être réalisées.

 

Félicitations à tous les participants!

Date de mise à jour :

Commentaires

Dignardmn

Bonjour, c'est belle initiative et je souhaite de tout cœur que cela nous aide dans notre inclusion au sein du SCC par contre je trouve malheureux que lors de nos dénonciations de nos problématiques de chacun on nous réponde comme si nous étions des numéros. J'ai dû me battre pour avoir la présence de mon chien d'assistance pour personne malentendante .... Bref je souhaite de tout cœur que ce projet arrive à terme .....

cuffsc

Thank you for your comments and for sharing the challenges you have faced while working for CSC. I can’t speak for the entire organization, but as a member of the Employees with Disabilities National Working Group, it is my hope that implementation of the action plan will lead to changes in CSC’s culture and work environment so that all employees, not just employees with disabilities, will feel included, supported and are provided with the resources they need (on a case by case basis vs. a “one size fits all” approach) to succeed.