Les deux districts de la région du Québec deviennent partenaire d’Échec au crime

Dans le cadre de l’engagement du Service correctionnel du Canada (SCC) à continuer de développer son réseau de partenaires en vue d’optimiser ses résultats en termes de sécurité publique, les deux districts de la région du Québec ont concrétisé le 28 mars dernier un protocole d’entente d’échange d’informations avec Échec au crime, un organisme à but non lucratif qui administre un programme visant à offrir des façons de signaler des crimes de façon complètement anonyme.
 

Concrètement, le protocole mis en place avec nos districts détermine un engagement d’Échec au crime à transmettre aux districts les informations reçues en lien avec les délinquants illégalement en liberté, mais également celles au sujet de tous les délinquants en surveillance sous la juridiction du SCC dans la région du Québec. Ce nouveau partenariat contribuera à améliorer la sécurité publique en facilitant l’échange d’informations pertinentes auprès de nos équipes de gestion de cas en vue de leurs évaluations du risque et de la stratégie de surveillance requise.
 

L’anonymat étant une priorité pour Échec au crime, le protocole s’assure de maintenir ce standard afin de préserver l’identité de la personne qui transmet l’information. Cadrant parfaitement avec notre objectif de sécurité publique, les activités d’Échec au crime se traduisent également par une amélioration de la sécurité publique via des arrestations, des saisies, une progression plus rapide de certaines enquêtes policières et la sensibilisation communautaire à la prévention du crime. Le programme repose sur la collaboration entre les forces policières, les médias et la communauté. Ainsi, le protocole d’entente conjugue à la fois notre objectif d’élargir nos partenariats en vue d’atteindre une sécurité publique accrue ainsi que les objectifs propres à Échec au crime.

Date de mise à jour :