Mon aventure aux Jeux mondiaux des policiers et pompiers 2017 à Los Angeles, aux États Unis

Par Laurie Greenidge, enseignant, Établissement de Collins Bay

C’était ma cinquième participation aux Jeux mondiaux des policiers et pompiers. J’ai gagné deux médailles d’or lors de précédents événements et fois-ci, j’ai cette remporté une médaille d’or à l’épreuve du pousser‑tirer et une médaille d’argent à l’épreuve du développé‑couché.

 

Je soulève en tant que Grand maître E (plus de 65 kg), mais cette fois, j’étais trop lourd pour le développé‑couché à 94,5 kg. Je me suis donc opposé à un homme qui pesait 21 lb de plus que moi et qui était quatre pouces plus grand. Je me sentais comme David contre Goliath! J’ai terminé au deuxième rang.
 

Ayant bénéficié d’une journée de congé avant l’épreuve du pousser‑tirer, qui est l’épreuve du développé‑couché et du soulevé de terre combinés, j’étais déterminé à regagner la catégorie des 93 kg. Je n’ai rien mangé ni bu de la journée et ai réussi à retrouver ma catégorie de poids à 92,2 kg. Dans la salle d’échauffement, toutefois, j’ai commencé à avoir des spasmes musculaires au dos. Chaque fois que je m’étendais sur le banc, j’éprouvais une forte douleur qui me descendait dans les jambes. Je n’étais pas certain de pouvoir y arriver, mais aussitôt que je m’y suis mis, je ne sentais plus de douleur. Je suppose que l’adrénaline y était pour quelque chose. J’ai remporté l’or et établi des records de 260 lb au développé‑couché et de 440 lb au soulevé de terre, avec un record total de 700 lb.

 

Ce que j’ai remarqué au sujet de ces jeux est que le nombre d’athlètes plus âgés a considérablement augmenté. Je crois que nous sommes en meilleure santé et que nous prenons davantage soin de notre forme physique que par le passé. La clé du succès pour moi est la constance. Ne pas rater d’entraînements, bien me reposer et manger des aliments sains. Les Jeux mondiaux des policiers et pompiers ont lieu tous les deux ans, et depuis les derniers jeux, j’ai eu un remplacement partiel de l’articulation des deux genoux. J’ai entièrement récupéré des interventions chirurgicales, et mon médecin m’a donné le feu vert pour continuer de soulever des poids. Les médecins commencent à réaliser que le maintien d’un mode de vie actif est tout aussi important pour la santé mentale que pour la santé physique. Mon conseil à vous tous est d’oublier votre âge et de continuer à faire ce que vous aimez faire, de profiter de la vie et de ne vous imposer aucune restriction. Ma femme me demande sans cesse « Quand est‑ce que tu vas vieillir un peu? », et je réponds « Jamais! ».

 

Les prochains jeux se tiendront à Chengdu, en Chine, en 2019. J’ai bien l’intention d’y aller. J’aimerais remercier tout spécialement le directeur d’établissement Jay Pyke qui m’a soutenu dans mes efforts. 

Date de mise à jour :