Récolter le succès – Des délinquants redonnent à la collectivité

Par : Kim Ezzard et Alex Holden

L’été dernier, un projet spécial a été réalisé à l’unité à sécurité minimale de l’Établissement de Stony Mountain. Le service des programmes sociaux et le Comité chargé du bien-être des détenus ont présenté une proposition portant sur la planification et l’aménagement d’un jardin par les détenus. Une fois la demande approuvée, la préparation du jardin a été dirigée par Kim Ezzard, agent de programmes sociaux et Alex Holden, étudiant du PFETE. Au début de mai 2016, avec l’appui du personnel chargé de la sécurité et de la gestion des programmes, ils ont commencé à dresser des plans concrets.

 

 

La saison de croissance approchant à grands pas, l’emplacement du jardin a été transformé en un espace utile par une équipe de six délinquants qui ont débarrassé la terre des roches et des mauvaises herbes. Perry Baker, technicien de l’entretien du bâtiment, a coordonné l’enlèvement des roches et des débris, puis un délinquant s’est porté volontaire pour travailler le sol à la herse.

 

 

Des parcelles et des allées ont été planifiées et aménagées par un délinquant. Les parcelles avaient une largeur de 20 pieds et une longueur de 30 pieds et les allées entre chaque parcelle, une largeur de quatre pieds. Perry s’est occupé de faire déplacer une remise à l’emplacement du jardin pour le rangement des pelles, des râteaux, des seaux, des arrosoirs, des tuyaux et des fiches d’inventaire. Perry a aussi installé quatre gros réservoirs d’eau autour du jardin afin qu’il soit facile d’avoir accès à de l’eau à toutes les parcelles.

 

 

Après la préparation du jardin, on a organisé une rencontre avec les délinquants. Les délinquants participants ont choisi un agent de liaison pour le jardin dans chaque maison. Ces agents de liaison ont assisté régulièrement à des réunions, à des ateliers et à des séances de discussion tout au long du projet. Ils ont aussi travaillé avec leurs compagnons d’unité pour décider de la parcelle qu’il allait réclamer et ensemencer et des semis à acheter. De deux à quatre délinquants de presque toutes les maisons ont participé au projet, soit quelque 70 délinquants. Compte tenu du nombre élevé de participants, le nouveau jardin a suscité beaucoup d’enthousiasme.

 

 

Les délinquants ont passé des commandes de semences et de semis de poivrons, de tomates, de laitue, de pommes de terre et de plusieurs autres légumes. À la deuxième semaine de juin, les plants des délinquants germaient déjà. Les délinquants participants avaient l’entière responsabilité du jardin. Ils devaient arracher les mauvaises herbes, arroser les légumes et accomplir les autres travaux de jardinage nécessaires pendant leurs activités de loisirs en dehors des heures de travail. Ces activités se sont avérées positives et agréables pour les participants.

 

 

Tout au long du projet de jardinage, les membres du personnel des programmes sociaux se sont promenés dans le jardin et ont rendu visite à certains des délinquants participants. La plupart des jardiniers attiraient l’attention du personnel sur les attributs de leur jardin dont ils étaient le plus fiers. Un participant a montré ses rangs d’oignons et leurs bulbes bien ronds, tandis qu’un autre a décrit ses pommes de terre qui étaient quasiment prêtes à être récoltées. Les délinquants estimaient que c’était un privilège d’avoir des légumes frais à manger et ont fait remarquer à quel point c’était extraordinaire de pouvoir utiliser leur temps de manière productive et libératrice, de pouvoir réfléchir tout  en travaillant.

 

 

En août, les parcelles avaient atteint leur pic de croissance. Les rangées des parcelles regorgeaient de verdure. À la fin de la saison, la récolte a été exceptionnelle, si bien que les légumes excédentaires ont été envoyés à Siloam Mission, à Winnipeg, au Manitoba. Siloam Mission est une organisation humanitaire chrétienne qui donne des repas, des vêtements et de l’espoir aux pauvres et aux sans-abris de Winnipeg, servant trois repas par jour, 365 jours par année. Les employés de la cuisine étaient très heureux d’avoir des légumes frais à cuisiner et à servir aux personnes dans le besoin. 

Date de mise à jour :