Apprendre à être des leaders

Trois employés parlent de leur expérience en matière de cours de perfectionnement professionnel

Lorsque Robert Rittwage, Alvin Ma et Stephane Brisson se sont fait offrir la possibilité de participer à des programmes de perfectionnement professionnel de l’École de la fonction publique du Canada (EFPC), ils ont accepté sans hésiter. En tant qu’aspirants leaders au Service correctionnel du Canada (SCC), ils ont voulu profiter de possibilités d’apprentissage pratiques qui les aideraient à atteindre leurs buts.

 

« C’était une opportunité fantastique », dit Robert. « C’était un grand engagement qui exigeait beaucoup de travail, mais cela valait tellement la peine. Je recommande à tous ceux et celles qui le peuvent de prendre ce cours. »

 

Robert, un agent de programmes correctionnels pour Autochtones à l’Établissement de Joyceville, a suivi le programme de perfectionnement des gestionnaires. Ce programme est composé de quatre volets, qui enseignent tous aux participants les fondements de la gestion des employés dans la fonction publique fédérale. Dans le cadre de ce programme, il a dû faire des travaux en classe, en ligne et en personne, pendant tout un exercice financier. Étant donné la quantité de travail exigée par ce cours, Robert se trouvait chanceux d’avoir des gestionnaires qui non seulement ont accepté qu’il prenne le cours, mais l’ont même encouragé à le faire.

 

Alvin, un gestionnaire correctionnel à l’Établissement Mountain, a suivi le programme de perfectionnement des superviseurs. Ce programme, qui est une formation d’appoint pour les gestionnaires, encourage les participants à découvrir les concepts clés du leadership, de la communication, de la délégation et de l’engagement dans la fonction de superviseur. Le cours comprenait un prérequis en ligne et trois jours de formation en classe.

 

Stephane, gestionnaire, Droits de la personne, a suivi le programme pour les aspirants directeurs. Ce programme comporte trois volets, qui ont tous pour but de vous aider à découvrir vos points forts en matière de leadership et comment les utiliser à bon escient au travail. Pour aider les participants à devenir des leaders efficaces, le cours regroupe l’apprentissage en ligne, le mentorat par les pairs et l’encadrement professionnel.

 

Bien que chaque cours soit différent, Robert, Alvin et Stéphane ont tous appris de nouvelles façons de bien gérer des employés. Pour Robert, la partie sur la gestion du risque de son cours a été particulièrement utile et il l’a appliquée à plusieurs reprises à son travail à l’établissement et à divers projets.

 

« J’estime utiliser ce que j’ai appris chaque jour », dit Robert. « Je suis prêt à gérer les différentes situations vécues au travail en m’assurant que nous mettons en place les ressources et les plans nécessaires à cette fin. »

 

Pour Alvin, avoir l’occasion d’évaluer ses traits de personnalité pendant le cours lui a permis de découvrir quelle est sa contribution personnelle au travail et de comprendre pourquoi il fonctionne comme il le fait – c’est utile de le savoir lorsqu’on doit gérer des personnalités différentes.

 

« Je comprends mieux pourquoi je fais les choses que je fais et je dis les choses que je dis », explique-t-il. « Je comprends mieux ma façon d’aborder les situations et les raisons qui la sous-tendent ainsi que ma façon d’interagir avec différentes personnes. Connaître mes points forts et mes points faibles m’a permis d’améliorer mes relations interpersonnelles avec mes collègues et de mieux gérer les situations difficiles au travail. »
 

Quant à Stephane, prendre le temps de donner la priorité à lui-même et à ce qu’il veut pour son parcours professionnel a été d’une aide inestimable. Puisqu’il était une personne très occupée par le travail et qui peinait à garder une vie équilibrée, il n’était même pas certain de vouloir être un cadre lorsqu’il a commencé le programme. En quelques semaines à peine, tout cela a changé grâce à des discussions édifiantes en classe qu’il a eues avec ses pairs.

 

« Cela m’a permis d’aborder mes priorités et la question du genre de travail que je veux vraiment avec un regard neuf », dit-il. « J’ai compris que je peux avoir ce que je veux – je n’ai qu’à être attentif à ce que je choisis de faire et quand je choisis de le faire. Je peux avoir un travail qui répond à mes désirs, qui a un réel impact et qui me pousse à me surpasser, mais qui me permet également de garder une vie équilibrée. Je peux trouver quelque chose qui répond à tous mes critères – cela pourrait prendre juste un peu plus de temps à trouver. »

 

À partir du 1er avril 2017, pour s’inscrire à l’un de ces programmes, les employés devront au préalable préparer un plan de gestion des talents.

 

« Donner plus d’options de perfectionnement aux employés nous donne un avantage, affirme Bev Arseneault, directrice générale, Apprentissage et perfectionnement, mais les possibilités d’apprentissage doivent aussi servir d’incitatifs. Le SCC dispose de places limitées pour chaque programme. C’est pourquoi j’encourage les employés motivés à inclure ces programmes dans leur Programme de gestion du rendement. »

 

Robert, Alvin et Stephane n’ont qu’une seule chose à dire à leurs collègues de tout le pays que ces cours inttéressent, fort simple : faites-le.

 

« Si vous ne profitez pas de telles occasions, vous manquez quelque chose », dit Robert. « Nous pouvons tous être des leaders, mais les grands leaders prennent le temps de s’améliorer, d’apprendre et de diriger par l’exemple. »

 

« Faites-le! » dit Alvin. « Peu importe votre domaine, c’est certain que ce cours vous aidera. »

 

« Toute personne qui est actuellement ou veut être un gestionnaire ou un cadre supérieur doit suivre ce cours », affirme Stephane. « L’échange de renseignements, la formation pratique et les possibilités de réseautage sont d’une valeur inestimable. »

 

 

Pour en savoir plus sur les programmes de perfectionnement de l’EFPC, envoyez un courriel à GEN-Employee Development - Perfectionnement des employés.

 

Date de mise à jour :