Les 10 principales choses que vous devez savoir à propos de l’ACS+

  1. En 1995, le gouvernement fédéral s’est engagé à utiliser l’analyse comparative entre les sexes plus (ACS+) pour promouvoir l’égalité des sexes au Canada en ratifiant le Programme d’action de Beijing des Nations Unies.
     
  2. L’ACS+ fait la distinction entre le sexe, qui est fondé sur des caractéristiques biologiques et physiques, et le genre, qui est fondé sur des rôles, des comportements, des activités et des attributs socialement construits.
     
  3. L’ACS+ est un outil d’analyse utilisé pour évaluer l’incidence que peuvent avoir les politiques, les programmes, les services et d’autres initiatives sur divers groupes de personnes, en tenant compte du sexe et d’autres facteurs identitaires. Le terme « plus » utilisé dans le nom de l’outil sert à indiquer que l’ACS+ va au‑delà du genre et comprend l’évaluation d’autres facteurs identitaires (p. ex., l’âge, l’éducation, la langue, l’emplacement géographique, la culture et le revenu). 
     
  4. Le processus de l’ACS+ peut être utilisé dans le cadre de votre travail quel que soit votre rôle au sein du gouvernement fédéral. Ce qu’il faut retenir, c’est que ce processus peut être adapté à votre travail à tout moment, il n’est jamais trop tôt ou trop tard. 
     
  5. Un Cadre de l’ACS+ comprend six éléments qui, ensemble, fournissent une assise pour l’utilisation continue et systématique de l’ACS+ au sein d’une organisation. 
     
  6. En utilisant l’ACS+ dans le cadre de l’élaboration de politiques, de lois et de programmes et du cycle d’évaluation, nous pouvons trouver des moyens d’intervenir efficacement et de faire le suivi de nos progrès.
     
  7. Condition féminine Canada a lancé le cours Introduction à l’analyse comparative entre les sexes plus (ACS+) en 2012. Le cours d’introduction en ligne est la pierre angulaire de la formation sur l’ACS+ au sein du gouvernement fédéral. Il favorise une compréhension et un langage communs dans les ministères et les organismes. Ce cours a été récemment remanié afin d’inclure du nouveau contenu, d’améliorer l’accessibilité et de présenter des vidéos d’apprentissage.
     
  8. L’ACS+ est l’œuvre d’un bon gouvernement et est reconnue comme un outil essentiel pour élaborer des programmes et des politiques efficaces pour les Canadiens. En favorisant la diversité, l’innovation et la croissance inclusive, nous nous assurons que le Canada est prêt pour les 150 prochaines années et au‑delà.
     
  9. Le gouvernement du Canada est engagé à l’égard de l’égalité des sexes, et l’ACS+ est un outil essentiel pour atteindre cet objectif. Cet engagement a pris forme dans le budget de 2017 qui comprend le tout premier énoncé relatif aux sexes dans le cadre d’un budget fédéral.
     
  10. L’ACS+ n’est pas un plaidoyer pour tous. Il s’agit d’un outil d’analyse qui sert à poser des questions, à contester les hypothèses et à cerner les effets éventuels, en tenant compte de la diversité de la population canadienne.
Date de mise à jour :