Célébrons 20 années de collaboration avec diverses communautés canadiennes

Le Service correctionnel du Canada (SCC) est fier de collaborer de maintes manières avec des milliers de membres du public au sein de l’organisme qui l’aident à remplir son mandat en présentant le point de vue de la collectivité dans le contexte de son travail et en contribuant à la réhabilitation et à la réinsertion sociale réussies des délinquants.

Depuis plus de 20 ans, le SCC a pour priorité de cerner les besoins et les intérêts des délinquants ethnoculturels et d’y répondre. Le mois de septembre 2021 marque le 20e anniversaire du Comité consultatif national ethnoculturel (CCNE) , dont la création a été approuvée par l’ancienne commissaire du SCC, Lucie McClung. Coprésidé par le défunt M. Emerson Douyon, il a été chargé de réunir un groupe d’experts sur les relations du (SCC) avec les minorités visibles.

Les origines du (CCNE) remontent à la création du Comité consultatif régional ethnoculturel (CCRE) du Québec en 1999. Le CCNE a vu le jour lorsque les autres provinces ont manifesté leur intérêt à adopter le concept pour aider à répondre aux besoins d’une population de délinquants de plus en plus diversifiée sur les plans culturel et racial. Les membres considéraient que le concept de comités régionaux travaillant en collaboration avec un organe national était excellent. Les membres locaux mettraient leur expertise au service des sous-commissaires régionaux du (SCC), alors que l’organe national procéderait à une analyse comparative, collaborerait et fournirait des conseils au commissaire du (SCC) .

Les comités sont composés de membres influents de la collectivité issus de minorités ethnoculturelles ou qui ont une expérience professionnelle liée au multiculturalisme. Ils servent de pont entre le (SCC) et les partenaires communautaires ethnoculturels qui travaillent auprès des délinquants durant et après l’incarcération. Ces partenariats aident le SCC à communiquer avec les groupes qui peuvent apporter un soutien aux délinquants en matière d’hébergement, d’emploi et de santé mentale et leur fournir d’autres services de réinsertion sociale.

“J'ai découvert que le CCNE était plus qu'un simple comité reflétant la mosaïque canadienne au sein du système fédéral de justice pénale. Le CCNE a entrepris des projets pour promouvoir la préservation des droits de la personne et la diversité culturelle en traitant les problèmes relatifs à la diversité, à l'ethnoculturalisme, aux pratiques interculturelles et au développement social des délinquants et des employés appartenant à des minorités ethnoculturelles. » – Ancien membre du CCNE (2012)

Au fil des ans, le CCNE a apporté une contribution significative au (SCC) et aux communautés ethnoculturelles avec qui il a travaillé. Il a :

  • fourni des ressources qui aident les délinquants ethnoculturels à saisir les aptitudes sociales et professionnelles qu’ils doivent acquérir en vue de leur mise en liberté dans la collectivité;

  • contribué à sensibiliser les collectivités afin d’accroître la confiance et d’encourager la participation des communautés ethnoculturelles au processus correctionnel;

  • encouragé les entreprises à embaucher des délinquants en liberté pour favoriser leur réinsertion sociale;

  • consulté des collectivités en vue de cerner les options et les solutions pouvant aider le (SCC) à améliorer les programmes et les services offerts aux communautés et aux délinquants ethnoculturels.

Grâce au soutien offert par le Comité, les délinquants ethnoculturels bénéficient d’un accès accru à des produits d’hygiène multiraciaux, à des livres dans plusieurs langues, à des journaux et à des magazines de différentes communautés ethniques minoritaires, à des espaces sacrés multiconfessionnels, et plus encore.

Nous vous invitons à en apprendre davantage sur les membres du (CCNE) et certaines de ses nombreuses réalisations ainsi que sur le travail de pionnier de M. Emerson Douyon.

Nous remercions tous les membres du CCNE et des CCRE qui offrent généreusement et bénévolement leur temps, leur énergie et leur expertise au SCC et aux délinquants sous sa responsabilité. Nous nous réjouissons à la perspective de perpétuer cet important partenariat au cours des 20 prochaines années.

Souhaitez-vous devenir bénévole? Communiquez avec nous :

Pour de plus amples renseignements sur les comités consultatifs national et régionaux ethnoculturels :

Date de mise à jour :