Le mois de juin en revue avec la Commissaire intérimaire

Coin de la Commissaire

Le mois de juin a été marqué par des annonces, des semaines et des journées spéciales, ainsi que des réunions intéressantes. J'espère que vous avez profité de l'occasion de la Semaine nationale de la fonction publique pour célébrer. Au cours de la dernière année, nous avons accompli ensemble beaucoup de choses et vous devriez tous être fiers de votre contribution à l'organisation et aux résultats impressionnants que vous obtenez en matière de sécurité publique. Sachez que je vous suis extrêmement reconnaissante du travail que vous accomplissez chaque jour. 

Le 11 juin dernier, une cérémonie de passation des pouvoirs a eu lieu à Laval (Québec) pour souligner le départ du sous-commissaire régional, Alain Tousignant, et l'entrée en fonction officielle de sa successeure, Alessandria Page. Merci à tous les membres du personnel qui ont organisé l'événement; ce fut une magnifique cérémonie au Collège du personnel.

J'ai reçu quelques questions des employés concernant la Loi sur le cadre fédéral relatif à l'état de stress post‑traumatique, qui a reçu la sanction royale et est entrée en vigueur le 21 juin. Les questions portaient plus particulièrement sur les groupes d'employés auxquels cette loi s'applique, car le projet de loi fait simplement référence aux « agents correctionnels ». En examinant la façon dont le texte est formulé, on comprend qu'il vise l'ensemble du personnel de première ligne du SCC; nous fournirons plus de précisions à ce sujet au cours des prochains mois lorsque nous recevrons d'autres détails concernant cette importante initiative.

La Loi sur le cannabis et la Loi instituant la Semaine de l'égalité des sexes ont également reçu la sanction royale le 21 juin. Nous continuerons de vous tenir informés et de vous fournir les ressources appropriées concernant ces lois à mesure qu'elles seront disponibles.

Juin était le Mois national de l'histoire autochtone, et le 21 juin était la Journée nationale des peuples autochtones. Dans les deux cas, c'était l'occasion de célébrer le patrimoine et les cultures uniques des Premières Nations, des Métis et des Inuits au Canada. Si vous ne l'avez pas déjà fait, je vous invite à visionner la vidéo Kikeway Wig ou Les sculpteurs inuits. Ces deux vidéos montrent l'importance de la culture dans la guérison et la réhabilitation des délinquants autochtones.

J'ai eu le plaisir de participer à une table ronde autochtone du Syndicat des employé‑e‑s de la Sécurité et de la Justice (SESJ) le 21 juin, en compagnie du sous-commissaire principal et du commissaire adjoint, Opérations et programmes correctionnels. Cette table ronde a réuni des employés autochtones de partout au pays pour discuter des défis auxquels ils sont actuellement confrontés et pour trouver des solutions afin de mieux soutenir la réhabilitation et la réinsertion sociale des délinquants autochtones.

De nombreux événements ont eu lieu au SCC pendant le mois. Le 21 juin, nous avons annoncé la reprise des activités des fermes pénitentiaires aux établissements de Joyceville et de Collins Bay. Il s'agit d'un nouveau départ stimulant pour nos fermes pénitentiaires, ce qui nous permettra d'offrir encore plus d'occasions d'emploi significatives et de perfectionnement des compétences pour nos délinquants.

Le 28 juin, de concert avec nos partenaires, nous avons annoncé l'ouverture de l'atelier industriel en milieu communautaire de Saskatoon (Saskatchewan). Ce centre de services d'emploi et de formation professionnelle représente une autre belle occasion pour nous d'offrir aux délinquants des occasions de formation et d'emploi de transition, tout en favorisant leur réinsertion sociale réussie.

Le 29 juin, nous avons également annoncé l'ouverture officielle de l'Académie nationale de formation provisoire du SCC au Centre d'apprentissage et de perfectionnement correctionnel de Kingston (Ontario). Des travaux de planification sont en cours pour la construction d'une nouvelle Académie nationale de formation. Ces nouvelles installations modernes constituent une étape importante en vue de répondre à tous nos besoins futurs en matière de formation.

À la réunion du Comité de direction de ce mois‑ci, nous avons tenu une discussion spéciale sur les résultats du Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux de 2017 et les mesures prises à la grandeur du pays. Le respect en milieu de travail demeure l'une des principales priorités, et je vous encourage fortement à prendre quelques instants pour lire l'entrevue avec Nathalie Dufresne‑Meek, ancienne directrice générale des Relations de travail et de la gestion du milieu de travail au SCC, sur toutes les options possibles pour lutter contre le harcèlement au travail.

Merci à tous pour votre travail acharné, votre dévouement et votre professionnalisme dans le cadre de vos fonctions! Passez un magnifique été!

Anne

Anne Kelly
Commissaire intérimaire

Date de mise à jour :