CORCAN et le PROO nouent des relations avec la Première Nation de Nekaneet

Le 30 novembre 2020, les clés d’une nouvelle maison ont été remises à la Première Nation de Nekaneet. Il s’agit de la première maison construite par les résidentes du Pavillon de ressourcement Okimaw Ohci (PROO) pour les délinquantes, à l’extérieur de Maple Creek, en Saskatchewan.

 

En 2018, l’Initiative d’emploi pour les délinquants autochtones (IEDA) de CORCAN a été lancée au PROO afin de donner aux résidentes des possibilités de formation en cours d’emploi et de formation professionnelle dans le domaine de la construction.

 

Un des premiers projets réalisés était une maisonnette, donnée par le PROO de CORCAN à la garderie de la Première Nation de Nekaneet en octobre 2019. Shauna Buffalo Calf, conseillère de bande à la Première Nation de Nekaneet et membre de la société de logement de Nekaneet, était présente à la remise de la maisonnette. C’est lors de cet événement que Shauna a découvert CORCAN, et puisqu’elle cherchait des idées pour des maisons, un partenariat semblait être une situation avantageuse pour tous. Quelques mois plus tard, une entente a été signée entre CORCAN et la Première Nation de Nekaneet en vue de construire des maisons pour les membres de la collectivité de Nekaneet.

 

Shauna a adoré l’idée que chaque unité soit construite sur le territoire de Nekaneet, et que ce projet ne se contente pas de donner un toit à ses membres, mais favorise également des possibilités de formation professionnelle pour les résidentes du PROO, contribuant ainsi au développement des aptitudes à l’emploi des résidentes afin de faciliter leur réinsertion au sein de la collectivité.

 

Pour ce premier projet de logement, les deux membres de CORCAN qui travaillent au PROO, Eugene Wahobin et Joe Daniel, ont enseigné à cinq résidentes les étapes nécessaires à la construction d’une maison d’une chambre. Pendant la construction, elles ont appris tous les aspects de la construction d’une maison : comment lire un plan, construire une charpente et un plancher brut, bâtir les murs extérieurs et intérieurs, couvrir les fermes, poser les parois sèches, isoler et imperméabiliser l’extérieur. Elles ont également participé à la pose de bardeaux de toiture et à l’installation des soffites, de la façade, des fenêtres, des portes et du revêtement en vinyle. Elles ont aussi appris comment procéder aux travaux de finition de l’intérieur d’une maison : installer le plancher, le carrelage, les encadrements de portes et de fenêtres, les armoires et les comptoirs, et peindre.

 

Joe a évoqué les effets positifs qui vont bien au-delà des compétences techniques pour les femmes ayant participé au projet.

 

« Il y a des éléments du métier qui sont fondamentalement dangereux, et que l’on doit gérer quotidiennement. Les résidentes ont fait preuve de la force mentale nécessaire pour aborder sereinement les facteurs dangereux », a déclaré Joe. Il a remarqué la rapidité avec laquelle les femmes ont géré leur souci de se protéger les doigts lorsqu’elles utilisaient des marteaux, des agrafeuses et des cloueuses.

 

« La peur des hauteurs ou le vertige était un autre sujet d’inquiétude courant, que les résidentes ont dû gérer à certains niveaux », a-t-il indiqué. « Dans ce processus, toutes les résidentes ont appris des pratiques de sécurité leur permettant d’atténuer un certain nombre de ces éléments et inquiétudes. »


La construction de la première maison a débuté en mai 2020 au PROO. En septembre et en octobre, les résidentes, sous la surveillance du personnel de CORCAN, ont participé à des permissions de sortir avec escorte à la Première Nation de Nekaneet afin de préparer l’emplacement final de la maison. Sur place, elles ont appris comment construire la charpente et couler des semelles en béton pour les fondations.  

 

« Les résidentes qui ont travaillé au projet ont indiqué qu’elles n’avaient auparavant aucune idée de toutes les étapes nécessaires à la construction d’une maison et qu’elles étaient reconnaissantes pour cette formation », a dit Joe. « Une d’entre elles a indiqué se sentir désormais en confiance avec des outils qu’elle n’aurait jamais imaginé utiliser un jour. Une autre a déclaré se sentir suffisamment en confiance pour postuler à des emplois de construction, et une autre a indiqué être impatiente de commencer le prochain projet! »

 

La maison a été déplacée vers son emplacement final à Nekaneet le 30 novembre 2020. La société de logement de Nekaneet a depuis commandé deux autres maisons, qui seront construites dans le cadre du programme de CORCAN avec l’aide des résidentes du PROO.

 

« La Première Nation de Nekaneet souhaiterait remercier CORCAN pour l’excellent travail qui a été accompli, et nous sommes impatients de voir de nombreuses autres maisons construites », a indiqué le chef Alvin Francis de Nekaneet.

 

Plus important encore, grâce au dur labeur de la construction de cette maison, les résidentes ont acquis de nouvelles compétences et gagné une confiance qui les aideront une fois remises en liberté au sein de la collectivité. 

  

Date de mise à jour :