Les résidentes du Pavillon de ressourcement Okimaw Ohci font don de couvertures étoilées faites à la main à des familles en deuil

Soumis par Melissa Wickenheiser, Kikawinaw adjointe p. i.

Au cours des dernières semaines, des résidentes du Pavillon de ressourcement Okimaw Ohci (PROO) ont fabriqué 25 couvertures de courtepointe pour bébés pour en faire don à la collectivité. Les couvertures étoilées seront offertes à des parents qui ont malheureusement perdu un enfant durant ou après la naissance. Les résidentes du PROO ont ressenti le besoin de faire ce don comme elles sont elles-mêmes mères, tantes et Kokums (grands-mères), et comprennent l’importance des enfants dans la culture autochtone.   

Il existe de nombreux enseignements sur la façon de fabriquer une couverture étoilée. L’un des enseignements que nous suivons au PROO et qui vient de la Première Nation Nekaneet requiert que nous ayons des pensées positives au moment de fabriquer une couverture étoilée pour que celle-ci puisse transmettre une énergie positive.

La fabrication de couvertures étoilées enseigne la patience et permet d’apprendre les enseignements autochtones qui s’y rattachent, ainsi que les protocoles culturels qui accompagnent l’acte de donner la vie; elle permet aussi d’apprendre d’autrui et d’acquérir de nouvelles compétences, ce qui donne aux personnes qui en fabriquent un sens de fierté, car elles savent qu’elles aident une famille dans le besoin.

La fabrication de ces couvertures avait un sens pour les résidentes du PROO.

« D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours tenté de faire les choses le plus rapidement possible. Il fallait que je coure, que je mange et que je termine mes devoirs de mathématiques le plus vite possible! Rien n’aura autant contribué à m’ouvrir les yeux sur la réalité que la fabrication des couvertures étoilées. On ne peut pas précipiter la fabrication de quelque chose de beau ou de parfait. On ne peut pas prendre de raccourcis. Je n’ai jamais été aussi patiente. J’ai appris la vraie signification des mots douceur et gentillesse. Lorsque j’ai entendu parler de ce projet, je me suis immédiatement portée volontaire. J’adore redonner à la société et apporter une contribution positive. Non seulement j’ai appris ces leçons de vie qui peuvent s’appliquer à tous les aspects de ma vie, mais je peux également aider ces petites âmes à passer dans l’autre monde dans une couverture étoilée. Qui aurait cru que le fait de faire des cadeaux pour les autres serait un cadeau pour moi? Je suis fière de fabriquer des couvertures étoilées. Je suis éternellement reconnaissante envers Shirley Buffalo Calf d’avoir partagé ses connaissances et bien sûr, son humour. Je partagerai ce cadeau avec toutes les personnes qui voudront apprendre. »  C. Jocko.

« La fabrication de couvertures étoilées est une nouvelle compétence que j’ai acquise. Lorsque j’ai appris pourquoi nous allions les fabriquer, cela m’a fait chaud au cœur et je savais que je devais me donner à fond. C’est un sentiment très agréable de pouvoir faire une contribution à la collectivité et je suis très reconnaissante de pouvoir participer à cette cause. » C. Wilson.

Shirley Buffalo Calf, une agente de programmes sociaux qui a quitté le SCC depuis, a aidé les délinquantes à fabriquer les couvertures. « C’est incroyable de voir les participantes se transformer au fur et à mesure du processus de fabrication, de voir le plaisir et la fierté dans leurs yeux à la fin du projet. Depuis le début du projet, elles ont appris à être patientes et à être à l’heure. Ce qu’elles apprennent de plus important est qu’on ne peut pas prendre de raccourcis et la plupart d’entre elles ont découvert que leur nouveau meilleur ami était un outil, un découseur dans ce cas particulier. Beau travail mesdames. » 

Bravo aux résidentes du PROO!

Date de mise à jour :