Les plus consultés

Journée « Portes ouvertes » au Centre régional de santé mentale

Le CRSM a ouvert ses portes aux partenaires de la communauté le 21 février 2018. Cette journée fut organisée afin d’améliorer les liens ou d’en établir de nouveaux avec des intervenants de la communauté, pour renforcer les capacités communautaires et promouvoir la transition des délinquants dans la collectivité.

Une voie vers la guérison et la réinsertion sociale : des services de vidéoconférence au Nunavut

Nouvelles

For offenders from Nunavut, maintaining a relationship with family members and friends is a lifelong challenge. Nunavut consists of roughly 25 small and remote Inuit communities that are only accessible by air. There is a lack of federal facilities in Nunavut Pour les délinquants du Nunavut, maintenir les liens avec sa famille et ses amis est le défi de toute une vie. Le Nunavut est formé d’environ 25 petites communautés inuites éloignées, qui ne sont accessibles que par la voie des airs. Il manque d’établissements correctionnels fédéraux au Nunavut, et les délinquants sont souvent contraints de purger leur peine dans le sud du pays, loin de leur collectivité et de leur famille.and offenders often serve time in the South away from their communities and families.

Prix d’excellence James A. Murphy 2018

Depuis 2003, Lori Ebbesen, lauréate du Prix d’excellence James A. Murphy de cette année, est une membre active et engagée des CCC à l’échelle régionale et nationale. Dans la région des Prairies, elle travaille à l’amélioration du rôle des CCC à l’appui du mandat du SCC. Le dévouement et l’engagement de Lori à l’égard de la sécurité publique font d’elle une source de motivation positive pour les autres et une dirigeante efficace.

La promotion de la justice réparatrice : Rencontrez Barbara Tomporowski

L’idée de justice réparatrice peut provoquer de vives réactions. Comme son nom le laisse entendre, il s’agit d’un concept général qui met l’accent sur la réadaptation des délinquants dans l’intérêt de la sécurité publique et de la réinsertion sociale, souvent par l’intermédiaire d’un dialogue ouvert entre les victimes et les délinquants.

Un projet de jardinage et une expérience d’apprentissage

Quand le Centre correctionnel communautaire (CCC) Jamieson a ouvert ses portes en août 2017, il était dans les plans de cultiver un jardin de légumes et de fleurs sur le site. Au printemps de 2018, le projet de jardinage a officiellement débuté, avec la collaboration du gestionnaire du CCC et du Programme d’emploi et d’employabilité de CORCAN.

Comment la remise en état de véhicules aide les détenus canadiens

Quel est le lien entre les outils électriques, les camions militaires et le travail d’équipe? Ils font tous partie de la journée de travail type d’un détenu à l’atelier des véhicules de l’Établissement de Warkworth, à Campbellford, en Ontario.

Vieillir et mourir en détention

Partout dans le monde, le nombre de détenus âgés est en hausse. Comme beaucoup d’autres pays, le Canada connaît un changement démographique, un changement qui s’observe aussi dans la population carcérale vieillissante. On constate une hausse du nombre de détenus âgés de plus de 50 ans, qui sont passés de 21 % à 25 % de la population carcérale sous responsabilité fédérale entre 2012-2013 et 2017‑2018, tandis que les détenus de 65 ans et plus représentent 5 % de la population carcérale. % in fiscal year 2017-18.